Aller au menu. Aller au contenu.

Journal d’un étranger
par al.jes

Delhi

Nous sommes arrivés samedi soir à Delhi, pour la dernière étape de notre petit périple. Nous sommes descendus à l’hôtel où j’avais séjourné en juin dernier ainsi que la première nuit de ce voyage, et je fus accueilli comme un vieux client.

Dimanche matin, nous nous rendîmes en métro dans le quartier administratif, où se trouve, à deux pas du ministère des Affaires étrangères, le National Museum. Quelques heures durant, nous sommes restés admiratifs devant les statues de pierre, de bronze, de bois ou d’ivoire, ainsi que l’impressionnante collection de miniatures mogholes et persanes. Au moment de partir, nous avons réalisé qu’un second étage nous attendait, mais la faim et la fatigue nous forcèrent de quitter les lieux. Pour la part, ce sera pour une autre fois…

Nous sommes donc partis pour manger, et avons trouvé un chouette restaurant à Rajiv Chowk, une place circulaire où les Delhiites se rendent volontiers. L’après-midi fut consacré à l’achat de souvenirs sur cette même place, avant de retourner au même restaurant, qui nous avait beaucoup plu.

Rajiv Chowk

Pour la journée d’hier, nous avions prévu de visiter le fort de Lal Qila, résidence des empereurs moghols depuis qu’ils ont quitté Agra et à nouveau fait de Delhi leur capitale. Nous nous y sommes rendus en métro et —au dernier moment— avons choisi de descendre à l’arrêt précédent et de finir à pied. Ainsi, nous avons profité de l’occasion pour traverser un bazar et visiter Jami Masjid, une grande mosquée au demeurant fort décevante. Nous sommes donc arrivés devant les monumentales murailles de pierre rouge, mais jouons de malchance : le château est fermé.

Qu’à cela ne tienne, nous avons visité un temple jaïn situé non loin, aux murs et plafonds peints avec moult détails. Nous observons sans trop oser déranger les croyants qui dans leur prière jettent du riz à leurs idoles ; c’est déjà assez rare de pouvoir entrer dans un temple jaïn.

Après cela, nous sommes allés visiter le tombeau d’Humayun (le second empereur moghol), qui servit d’inspiration pour de nombreuses autres sépultures mogholes, dont le fameux Taj Mahal. La richesse et la finesse ne sont pas la même, mais on retrouve la même symétrie, le même raffinement dans les moucharabiehs, les motifs géométriques aux murs et aux sols… Il ya quelque chose de triste, je trouve, que les plus belles réalisations architecturales de cette civilisation soient des mausolées.

Humayun's Tomb #4

Ce matin, les parents ont pris leur avion pour la France. Je les ai accompagnés jusqu’au terminal, puis me suis rendu au terminal des vols nationaux, où j’ai déposé mes bagages. Puis, comme il me restait quelques heures avant mon vol, j’ai décidé de quand même visiter Lal Qila.

Lors de la visite, je n’ai pu m’empêcher de songer que ce lieu est tout entier en potentiel… Ce pourrait être un très bel endroit —si seulement il était entretenu… Là, c’est difficile d’en profiter pleinement…


Images : Rajiv Chowk et Humayun’s Tomb #4, par ma pomme.

Publié le 05.01.2016. Lien permanent. Retourner en haut.

©2014 – al.jes, certains droits réservés
Réagissez ! Écrivez-moi : me @ aljes.me